Mardi 5 septembre 2017

étape 16Circuito de Navarra / Logroño

Départ 13h32 (Heure locale)
  • Froome dominateur dans le chrono

    Chris Froome (Team Sky) a profité du contre-la-montre de Logroño, mardi, pour décrocher une deuxième victoire d'étape sur La Vuelta 2017. Avec un temps de 47'00 pour couvrir 40,2km, le Britannique a devancé Wilco Kelderman (Sunweb) de 29”. Troisième de l'étape, Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida) est désormais pointé à 1'58” au classement général. Bien en jambes, Alberto Contador (Trek-Segafredo) intègre le top 5 du classement général pour la première fois depuis le départ...

    lire la suite

L'étape en vidéos

vidéo06/09/2017 

GoPro Highlights - Étape 16 - La Vuelta 2017

  • GoPro Highlights - Étape 16 - La Vuelta 2017
  • Résumé - Étape 16 - La Vuelta 2017
  • Dernier kilomètre - Étape 16 - La Vuelta...
  • Near live - Étape 16 - La Vuelta 2017
  • Near live - Étape 16 - La Vuelta 2017
  • Near live - Étape 16 - La Vuelta 2017
  • Near live - Étape 16 - La Vuelta 2017
  • Near live - Étape 16 - La Vuelta 2017
  • Near live - Étape 16 - La Vuelta 2017

L'étape en images

photo05/09/2017 

Logroño © Unipublic/Photogomez Sport

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Géodiversité

Entre vignes et terrasses

L'Èbre à son passage par Logroño © This file is licensed under the Creative Commons Attribution 3.0 Unported license.Vignoble dans La Rioja Alavesa © Juana VegasEmpreintes fossiles (ichnites) de dinosaures du Crétacé, La Rioja. © Luis CarcavillaReproduction de dinausaures de la période crétacée à Enciso, La Rioja © Luis Carcavilla

Circuit de Navarre -Logroño

La ville de Logroño est bâtie sur des conglomérats, des sables, des gypses et des calcaires datant de l'Oligocène au Miocène (34 à 6 M.a., en rose saumon et jaune sur le bloc), entre les plaines de l'Èbre et de ses affluents, formées de sédiments quaternaires (tons gris sur le bloc).

Ces lithologies, jointes à l'orientation des pentes, à l'ensoleillement et aux précipitations annuelles, sont, dans la région de La Rioja, des éléments fondamentaux pour la culture de la vigne, et surtout pour la production de vins de qualité, car elles donnent lieu à des sols pauvres, très aérés qui constituent pour la vigne un habitat parfait.

Au départ de ce contre-la-montre, nous roulons en Navarre sur une route pratiquement sans dénivelés, entourée de plaines, à l'exception de quelques montagnes visibles au nord qui appartiennent aux derniers contreforts de la Cordillera Cantábrica. Le trajet jusqu'à Logroño coïncide avec le tronçon dit “Chemin français” du Chemin de Compostelle.

Les matériaux que nous trouvons - argiles et sables - proviennent de l'érosion des montagnes limitrophes. Au fur et à mesure du soulèvement des chaînes, il s'est créé un bassin (dépression) qui a été colmaté en même temps que s'encastrait un réseau fluvial dont l'Èbre constitue l'artère principale. Ainsi sont apparus des terrains propices à la culture, et notamment celle de la vigne.

Nous traversons l'Èbre pour atteindre Logroño, capitale de la Communauté Autonome de La Rioja. À côté de sa richesse vitivinicole, La Rioja compte plus de 110 sites d'ichnites (empreintes fossiles) de dinosaures, aménagés pour la plupart, comme La Sente des Dinosaures d'Enciso qui relie sept groupes ou l'ensemble d'Igea riche en outre d'un tronc fossile.

Chronométreur officiel

porteurs de maillots 2017

Classements à l'issue de l'étape 21

Applications mobiles

Boutique officielle

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur la Vuelta

Partenaires de la Vuelta